Questions Fréquemment Posées par nos patients

Les radiographies sont-elles dangereuses ?

Non si elles sont pratiquées par des radiologues qualifiés conscients des contre-indications,et sur un équipement contrôlé.

Les quantités de rayons X délivrés au cours d’un examen de radiologie sont équivalentes aux rayonnements naturels auxquels nous sommes tous exposés dans notre vie (voyage en avion ,montagne…)

Les radiographies sont –elles dangereuses pendant la grossesse pour le bébé?

Oui si elles sont pratiquées avant la fin de la douzième semaine d’aménorrhée. Pendant cette période, elles ne sont pratiquées que pour certains cas particuliers, avec des doses de rayonnement faibles et une protection plombée.

En fin de grossesse, les radiographies ne comportent aucun risque pour le bébé.

Il faudra toujours signaler au radiologue un retard de règles ou une grossesse en cours.

La période idéale pour passer une radiographie chez une femme en âge de procréer est pendant les règles ou dans la semaine qui les suit.

Faut-il garder ses anciennes radiographies ?

Cela est vivement conseillé.

Cela permettra une meilleure étude comparative pour une éventuelle évolution de la maladie.

Cela permettra également de ne pas refaire des examens déjà réalisés récemment,et d’éviter ainsi une nouvelle irradiation.

Y a t-il des contre indications au scanner ?

Non, mais il faudra signaler si vous êtes enceinte (ou retard de règles),si vous êtes allergique (asthme ,urticaire…) ou si vous présentez une sensibilité à l’iode (scanner ou urographie réalisés récemment)

Faut-il une préparation avant de passer un scanner ?

Dans les cas ou il faudra vous injecter un produit de contraste,il vous sera demandé de garder le jeun quatre heures avant l’examen.

Si vous présentez un terrain allergique ou une hypersensibilité à l’iode,une prémédication anti-allergique à base d’antihistaminique vous sera prescrite pendant les trois jours qui précèdent l’examen.

Y a t-il des contre-indications à l’IRM ?

Oui,et il est très important de prévenir le radiologue si vous êtes porteur d’un pace maker (stimulateur cardiaque) ou de prothèses valvulaires,si vous êtes porteur d’une pompe à insuline,si vous êtes porteur d’un filtre cave,ou si vous êtes porteur d’implant auditif.

Ces cas constituent des contre-indications absolues.

Les prothèses métalliques (prothèses de hanche,clips métalliques,plaques sur la colonne vertébrale …) ne sont par contre pas une contre indication à l’examen ;elles peuvent être responsables de phénomènes d’échauffement.

Il faudra également signaler si vous avez travaillé dans les métaux (fraiseur par exemple) ou si vous avez subi une intervention chirurgicale au niveau de l’œil ou du cerveau.

Qu’elle la durée d’un examen IRM ?

Elle varie de 20 à 40 minutes au maximum en fonction du nombre de séquences réalisées.

Faut-il être à jeun avant de passer une IRM ?

Non, contrairement à certains autres examens radiologiques.

On vous demandera de garder le jeun pendant quatre heures uniquement si une prémédication sédative est prévue (patient agité, claustrophobe, enfant en bas âge…)

Y a t-il un produit de contraste injecté en IRM ?

Oui, dans un cas sur trois environ.

Il s’agit d’un produit à base de gadolinium,ne contenant pas d’iode,qui ne présente aucun effet allergique connu. Son injection n’est pas douloureuse et ne provoque pas de chaleur fugace comme pour l’iode.

L’examen IRM est-il dangereux pour la santé?

Il n’y a aucune nocivité à faire passer un examen IRM. Contrairement aux radiographies, aucune irradiation n’est à craindre.

En dehors de l’injection de gadolinium, aucun geste invasif n’est envisagé.

Le produit de contraste injecté ne présente aucune toxicité connue

Pourquoi doit-on passer une mammographie de dépistage après 50 ans ?

Actuellement, une femme sur 9 est atteinte d’un cancer du sein. Le pic de fréquence est de 58 ans.

La mammographie est réalisée dans le cadre d’un dépistage pour rechercher un cancer du sein non détectable cliniquement (pas de douleur ni masse palpable), et donc de bien meilleur pronostic.

Sa sensibilité est de 95%, tandis qu’elle n’est que de 50 à 60% pour l’examen clinique.

Il est bien entendu primordial que la technique soit parfaitement maîtrisée.

En quoi consiste l’allergie à l’iode ?

Il n’existe pas d’allergie vraie à l’iode,mais une reaction de type allergique (chaleur,urticaire,bronchospasme,exceptionnellement choc)

Il faudra donc signaler au radiologue avant toute injection si vous n’avez pas présenté ce genre de réaction lors d’examens radiologiques précédents,ou si vous présentez un terrain atopique (allergie au pollen,etc…)

Une prémédication à base d’antihistaminique vous sera alors prescrite pendant les trois jours qui précédent l’examen.

De nouveaux produits de contraste non ioniques ont nettement diminué ce risque ;ils restent deux fois et demi plus chers que les produits classiques ioniques,et ne sont donc pas systématiquement utilisés.

Pourquoi le délai de remise des résultats est parfois long ?

Si les nouvelles technologies ont permis de raccourcir considérablement le temps de réalisation des examens (scanner spiralé avec une acquisition de 10 à 20 sec ., radiologie numérisée,séquences ultrarapides en IRM etc… ),le temps consacré au traitement de l’image sur ordinateur par le médecin radiologue a paradoxalement augmenté.

Le traitement de l’image et la prise de films sont plus longs, pour une meilleure iconographie et un meilleur diagnostic.

L’interprétation de l’examen quant à elle nécessite l’analyse minutieuse de plusieurs dizaines de « coupes » dans tous les plans de l’espace,et demande un temps minimum en deçà duquel il y a un risque d’erreur diagnostique.

La saisie informatique des comptes rendus et la préparation du dossier demandent également un temps minimum.

Le délai de remise des résultats varie ainsi de 2 heures à 48 heures au maximum, il ne peut etre standardisé.

Je dois prendre RDV, de quels documents ai-je besoin?

Avant de prendre rendez-vous pour votre examen, vous devez avoir consulté votre médecin traitant qui vous prescrira une ordonnance précisant l’examen à réaliser.

Vous devrez également disposer d’un téléphone portable pour que nous puissions vous confirmer votre RDV par SMS ou vous contacter pour toute information utile concernant votre examen.

Je ne vois pas sur votre site l’examen que je dois passer, le réalisez vous ?

Nous réalisons prés de 150 actes que nous ne pouvons pas mettre en ligne en totalité.

Le mieux est de contacter notre centre d’appel au 021 722020 qui vous conseillera et vous orientera.

Une prescription est-elle obligatoire pour mon examen?

Oui, seul votre médecin traitant , généraliste ou spécialiste, en contact avec notre équipe médicale, pourra déterminer et prescrire l’examen le plus approprié à votre cas.